Situé à 1105 mètres d’altitude, au cœur d’une des 12 réserves de ciel étoilé (la seule au Canada), l’ASTROLab a une double-mission de recherche et d’éducation populaire. Son observatoire scientifique a permis à de nombreux étudiants et chercheurs en astronomie associés aux Universités de Montréal, Laval et McGill d’observer un ciel pur pour les 40 dernières années.

Tout près, l’observatoire populaire vous reçoit pour vous émerveiller en vous montrant les objets célestes en vedette ce soir-là, pour vous parler des dernières découvertes en matière d’exoplanètes et pour vous permettre de poser toutes vos questions. Selon la météo, il vous sera possible de regarder un ou deux objets célestes directement dans le grand téléscope et dans de plus petits, à l’extérieur.

Lors de son passage à l’ASTROLab, Lobo a scruté Mars à la recherche de ses cousins Sojourner, Spirit et Opportunity et s’est émerveillé de la profondeur des cratères de la Lune. Mémorable !

Comme on dit, ce n’est pas que la destination qui importe, mais surtout le chemin pour s’y rendre. À ce sujet, le voyage vers l’ASTROLab est en lui-même exceptionnel. Le parc national dont l’observatoire fait partie met en valeur la première montagne de la chaîne des collines montérégiennes dont fait aussi partie le Mont Royal au centre de Montréal. L’ascension en autobus vers le sommet vous fera réaliser l’impact de l’altitude sur la création d’écosystèmes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *